Electronique radioamateur
 
Electronique Radio Annonces radioamateur Edito Forum Contact Admin *
accueil > electronique > schema > montage flyback



Montage flyback

Voici la topologie du montage flyback: alimentation à découpage isolée: on crée une tension continue isolée, c'est à dire n'ayant pas de contact direct avec l'alimentation primaire. Il faut ainsi passer par une barrière d'isolation, isolation galvanique.
Ce dernier contient:
- un transistor de commutation
- un transformateur (d'impulsion)
- une diode de redressement
- un condensateur de filtrage


montage flyback : schéma

Le transistor de commutation (ici représenté sous la forme d'un transistor bipolaire, mais on utilise aussi des MOSFET, transistor à effet de champ) est commandé par un signal tout ou rien avec un rapport cyclique alpha.
Pour le commander on place une résistance en entrée afin de limiter le courant dans la base du transistor bipolaire.

Le transformateur est composé de 2 enroulements (n1: nombre de spires au primaire et n2 nombre de spire au secondaire).
On l'utilise de manière déphasé (notez la polarisation de ce dernier représenté par des cercles).
On l'appelle aussi transformateur d'impulsion.

La diode de redressement permet de redresser la tension à la sortie du secondaire du transformateur.
Le condensateur de sortie permet le filtrage de la tension redressée par la diode au secondaire.

On utilise aussi un réseau RC série en parallèle au primaire du transformateur: ce montage appelé snubber permet d'atténuer les oscillations parasites sur le collecteur du transistor de commutation.
On améliore ainsi le rendement du montage et son comportement en CEM (Compatibilité électro magnétique).


Le montage flyback possède 2 modes de fonctionnement ou régime: continu et discontinu.